L'éclairage public

La commune de Chartres de Bretagne n’a pas attendu la signature de la convention des Maires sur le climat pour adopter des mesures d’économies d'énergie sur l’éclairage public et la lutte contre la pollution lumineuse. La réduction du temps d’éclairage la nuit fut la première démarche initiée en matière de respect de l'environnement et d'optimisation des dépenses publiques.

lampadaireDepuis 2004, l’éclairage public est éteint de 00h30 à 6h du lundi au dimanche. La commune dispose d'un système de déclenchement des candélabres par détection du niveau de luminosité extérieure. Un émetteur central situé sur le toit de la mairie envoie des signaux aux armoires électriques, réparties sur le territoire communal, qui alimentent les lampadaires.

Cette première mesure a permis une baisse d’environ 40 % de la consommation en électricité sur ce domaine. La commune compte un peu plus de 1 600 points lumineux. L’objectif est d’équiper, à terme, tous les candélabres d’ampoules moins énergivores. La technologie progresse et les services techniques communaux expérimentent régulièrement de nouveaux produits. Nous nous orientons maintenant vers les ampoules à leds qui permettent une économie de 60 % pour un niveau d’éclairage sensiblement équivalent. De plus, ces ampoules à leds peuvent rester allumées jusqu'à 40 000 heures contre 4 000 heures pour les ampoules classiques. Chaque année, environ 3 % des candélabres et plus de 10 % des ampoules sont renouvelés.

Flash Info