Bon voisinage

 

Par arrêté municipal du 28/08/2000, les travaux de bricolage ou de jardinage mettant en oeuvre des outils, moteurs ou appareils de quelque nature qu’ils soient, produisant un bruit d’une intensité gênante pour le voisinage doivent être interrompus entre 20h et 8h. Ils sont autorisés le samedi de 9h à 12h et de 14h à 19h et sont interdits les dimanches et jours fériés.

 

La taille des haies et des arbres

/////

Les arbustes à feuilles persistantes, qui conservent une belle végétation toute l'année, se taillent plusieurs fois (entre la fin de l'hiver et l'automne suivant), pour conserver une forme nette. C'est en été que l'on taille ainsi les fusains, ifs, thuyas, troènes, lauriers-cerises, buis, mais aussi certains arbustes à feuillage caduc, comme les aubépines ou les charmilles ...

Article 671 du Code Civil : Il n'est permis d'avoir des arbres, arbrisseaux et arbustes près de la limite de la propriété voisine qu'à la distance prescrite par les règlements particuliers actuellement existants, ou par des usages constants et reconnus et, à défaut de règlements et usages, qu'à la distance de deux mètres de la ligne séparative des deux héritages pour les plantations dont la hauteur dépasse deux mètres, et à la distance d'un demi mètre pour les autres plantations. Les arbres, arbustes et arbrisseaux de toute espèce peuvent être plantés en espaliers, de chaque côté du mur séparatif, sans que l'on soit tenu d'observer aucune distance, mais ils ne pourront dépasser la crête du mur. Si le mur n'est pas mitoyen, le propriétaire seul a le droit d'y appuyer les espaliers.

/////

La protection de l'eau potable

/////

L'eau potable de Chartres de Bretagne provient essentiellement de trois captages souterrains situés à Fénicat en Bruz, la Pavais et la Marionnais en Chartres. Un périmètre de protection de ces captages couvre la quasi-totalité du territoire communal ; l'arrêté préfectoral du 23 septembre 2013 en réglemente les usages et interdictions.

A Chartres de Bretagne, il est dorénavant interdit d'utiliser les désherbants chimiques dans les jardins. L'interdiction s'applique également aux produits biocides utilisés pour le nettoyage des façades et toitures. Dans le potager, pour la pelouse ou les parterres fleuris, des solutions existent. Elles sont très faciles à mettre en œuvre. Du paillage, à la binette en passant par le désherbage à l'eau chaude, un panel de possibilités s'offre à tous. Pour la biodiversité, la protection de l'eau et notre santé, il est nécessaire d'adopter des pratiques de jardinage sans pesticides ni engrais chimique.

/////

 

Flash Info

  • Recensement de la population

    La ville recrute des agents recenseurs !

    Lire la suite